reflux gastrique2

Reflux Gastrique Oesophagien (RGO)

Reflux Gastrique Œsophagien

Un reflux gastrique œsophagien (RGO) peut au premier abord être défini comme étant une remontée des aliments ingérés, de l’estomac vers l’œsophage sous la pression d’un gaz gastrique. Phénomène tout à fait naturel, visiblement dû à une ingurgitation excessive des aliments lors des repas. Il se manifeste de façon spontanée et involontaire. C’est un besoin du corps d’expulser une quantité superflue du contenu de l’estomac à un certain moment de la digestion.

Cependant chez certains individus, ce phénomène se présente parfois de façon on ne peut plus récurrente, causant ainsi certaines divergences au niveau de leurs appareils digestifs. Dans ce cas, le reflux œsophagien présente dès lors, un aspect pathologique. Quels sont les différents éléments qui concourent de manière pratique au déclanchement de ce mécanisme ? Ou mieux quels sont les éléments catalyseurs de ce rejet qui ne manque pas de susciter chez les personnes victimes, un recours vers une éventuelle remédiation ?

Une analyse précise des différents éléments causant le reflux œsophagien et de ses conséquences à long termes dans l’organisme, s’avère indispensable pour mieux appréhender les mesures de traitements adéquates.

Les Causes Du Reflux Œsophagien

Le reflux gastrique œsophagien est un phénomène normal. Le seul inconvenant provient du fait qu’à l’excès, il pourrait devenir néfaste pour la santé. Le reflux œsophagien est la résultante dans un premier temps, d’une hygiène diététique pas du tout contrôlée : la consommation des aliments trop épicés ou trop salés, du tabac ou encore de l’alcool en abondance, sont autant d’éléments qui entrainent une dérégulation du fonctionnement de l’appareil digestif.

Dans un second volet, le reflux gastrique œsophagien peut être causé par certains facteurs dus à l’attitude environnementale quotidienne. L’intensité d’une activité physique répétée, une mauvaise posture prolongée ou encore un état de stress régulier, peut occasionner chez certains individus, des disfonctionnements de l’estomac, ce qui à long terme, entraine des conséquences sur l’organisme.

Le Reflux Gastrique Œsophagien Et Ses Principales Conséquences Sur L’organisme

Un reflux gastrique œsophagien occasionnel ne cause pas tellement de désagréments à l’organisme. Le problème se pose en effet lorsqu’il survient de manière fréquente. Dans ce cas là, l’acide gastrique qui remonte vers l’œsophage lors du reflux, irrite la paroi de la muqueuse qui ne bénéficie pas de la même protection que l’estomac.

reflux gastrique oesophagien

Dans le cas où cette situation viendrait à se prolonger, de la simple irritation, l’on passerait à une virulente sensation de douleur au niveau de la gorge. Cela est dû à une inflammation de la muqueuse œsophagienne.

La douleur brulante est comparable à celle que l’on ressent lorsqu’on est atteint de l’angine. Le patient, s’il ne se fait pas traiter à temps, peut être victime d’une hématémèse qui est l’expression scientifique d’une hémorragie digestive.

Pour pallier à cette situation désagréable, plusieurs soins médicaux ont été respectivement établis en fonction de la gravité de l’inflammation.

Le Reflux Œsophagien Et Les différents Modes De Traitements Appropriés

Lorsque les conséquences du reflux œsophagien on atteint un niveau alarmant, le traitement peut être médical ou exceptionnellement chirurgical.

Sur le plan médical, la prise d’antiacides est nécessaire pour la réduction du taux d’acidité de l’estomac. En effet la teneur en acides gastriques élevés est la cause première de la corrosion de la paroi œsophagienne. D’autres médicaments permettant la diminution considérable de l’acidité gastrique, sont aussi importants, par exemple : l’oméprazole qui est très efficace pour la réduction de l’acide. On peut également citer le bicarbonate de sodium qui a un double effet curateur. Il diminue non seulement l’acidité gastrique grce à l’action du bicarbonate, mais également il agit sur la zone ayant subit l’inflammation grce au sodium.

Lorsque l’état du patient atteint une phase chronique, des soins chirurgicaux s’avèrent nécessaires. Ces soins chirurgicaux ont pour principal objet, de renforcer la jonction entre l’estomac et l’œsophage. La durée du traitement se fait pendant une longue période. L’importance du traitement chirurgical se détermine par le fait qu’il améliore un peu mieux l’état du malade par rapport au traitement médical qui a pour objet d’atténuer les cas de reflux œsophagien. Parlant des modes de traitement du reflux, il n’est pas vain de parler des solutions naturelles qui restent de loin les meilleures qui soient pour plusieurs raisons : ils sont moins coûteux et de plus, ils peuvent être mis en place par soi-même.

Cet article titré Reflux Gastrique Oesophagien a été rédigé et publié par l’équipe pour la prévention et suppression du Reflux Gastrique

Yves MartinaudReflux Gastrique Oesophagien (RGO)

Comments 2

  1. freyermuth marie rose

    quand je mange j ai toujours mon nez qui coule et depuis un mois j ai mal au nez deja pris beaucoup de gouttes pour le nez pivalone atrovent et maintenant mometasone des an inti inflammatoires et des antibiotiques et j ai toujours mal au nez surtout apres avoir manger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *