Aliments à éviter en cas de reflux gastrique

Yves Martinaud Alimentation 3 Comments

aliments à éviter en cas de reflux gastrique - la tomate 350x247

Aliments à éviter en cas de reflux gastrique : l’origine de la pathologie

Principalement lié à un mauvais fonctionnement de la partie inférieure de l’œsophage (conduit reliant la gorge à l’estomac), le reflux gastro-œsophagien (RGO) se traduit typiquement par des brûlures remontant derrière le sternum (pyrosis) et/ou par des remontées acides du contenu de l’estomac, parfois jusque dans la bouche (régurgitations).

Lorsque nous avalons des aliments, ils passent par l’œsophage jusqu’à atteindre l’estomac. Un sphincter se trouve à la fin de l’œsophage qui s’ouvre pour recevoir la nourriture et qui se ferme ensuite hermétiquement. Il s’agit d’une barrière indispensable entre l’œsophage et l’estomac et ce, pour éviter que les sucs gastriques n’entrent en contact avec l’œsophage qui ne supporte pas leur acidité.

Néanmoins, de temps à autre, il y a un reflux gastrique. Ce n’est pas grave en soi sauf si ces reflux sont répétitifs. On parlera alors de reflux gastro-œsophagien ou RGO. Un RGO à long terme peut provoquer des irritations et donner naissance à une œsophagite .Il est important de porter une attention particulière à certains aliments qui pourraient exacerber les symptômes de reflux par un phénomène d’irritation.

Les aliments gras

Evitez les repas trop gras qui provoquent le pyrosis et le reflux. Éviter les matières grasses en trop grande quantité : graisses cuites ; sauces brunes, panures; charcuteries très grasses et épicées; le chocolat, le miel, les confitures…. Une grande consommation de gras est associée à un risque plus élevé de reflux gastro-œsophagien. Il semble que les matières grasses nuisent à la tension du sphincter œsophagien inférieur, parce qu’elles sont longues à digérer et restent longtemps dans l’estomac. Le mode de cuisson des aliments à consommer est aussi un des facteurs qui favorise le reflux gastrique. Les frites sont déconseillées car elles contiennent trop de matières grasses.

Les aliments acides

Il existe de nombreux types d’aliments qui ont tendance à être plus susceptibles de déclencher les symptômes du reflux acide et d’acidité gastrique. C’est le cas de La tomate et ses dérivées qui sont également connues pour entraîner des brûlures d’estomac et des symptômes liés aux reflux gastriques.il faut donc éviter ou réduire votre consommation de ces aliments. Cela peut aider à atténuer la situation.

Les aliments trop durs

Éviter de commencer les repas par des crudités, commencer par des pâtes, du riz ou une crème de légumes. Manger lentement, bien mastiquer vos aliments et éviter de prendre des repas trop copieux.

Les aliments épicés

aliments epices
Evitez certaines épices fortes comme l’ail, les oignons et les clous de girofle, les piments, moutarde, paprika, poivre, ciboulette qui brûlent la bouche irritant ainsi la muqueuse de l’œsophage. Et ne salez pas trop vos plats car le sel semble aussi augmenter les reflux.

Éviter aussi les aliments à “gout fort” pouvant entrainer une somnolence après les repas comme le gibier, le mouton, les viandes faisandées, certains fromages (Camembert, Livarot, Munster, Reblochon, Boursault, Roquefort…),

La menthe parfume les plats à merveille. Mais en cas de brûlures d’estomac, mieux vaut s’en passer. Cette plante contient en effet des acides dits “volatils” qui détendent le passage entre l’œsophage et l’estomac. Laissant la voie libre au reflux gastro-œsophagien (RGO). Evitez également les bonbons, boissons ou sauces à la menthe.

Les agrumes

Il faut éviter la consommation abusive des fruits acides tels les agrumes (Orange, pamplemousse, citron etc…) autant de fruits à modérer si vous souffrez de brûlures d’estomac. Leur goût acide peut irriter l’œsophage. De plus, ils stimulent les secrétions digestives dans l’organisme. Le contenu de l’estomac devient plus acide et risque de brûler les parois du tube digestif. Mais limitez-vous à un agrume par jour, selon votre tolérance. Par ailleurs, la vitamine C qu’ils contiennent augmente la sécrétion acide de l’estomac.

Les boissons: café, thé, boissons alcoolisées et gazeuses

Ces boissons contiennent de la caféine ou de la théine, des substances qui favorisent le relâchement du sphincter de l’Œsophage et ainsi les remontées acides. Par ailleurs, caféine et théine peuvent contribuer à irriter la muqueuse Œsophagienne laquelle est enflammée chez les personnes sujettes au reflux

  • Eviter les boissons gazeuses(les champagnes, le soda et mousseux) qui provoquent des ballonnements, facteurs d’aggravation d’un reflux gastro-œsophagien.
  • Les boissons alcoolisées, comme le vin, la bière ou les alcools forts participent au relâchement du sphincter œsophagien, aggravant ainsi le risque de reflux.
  • Lorsque ces boissons alcoolisées sont consommées à jeun, l’estomac vide, les risques de reflux s’aggravent

Cet article titré  ‘aliments à éviter en cas de reflux gastrique’ a été rédigé et publié par Yves Martinaud

Yves MartinaudAliments à éviter en cas de reflux gastrique

Comments 3

  1. Francine

    Bonjour, je suis en crise et c’est la troisième que je fais. Je suis allé consultée et j’ai des reflux et je n’ai pas de brûlures et je me suis fais dire que je devrais prendre des antiacides. Je sais qu’il y a un danger d’en prendre et je me rend compte qu’il ne se donne pas le mal de chercher avec des test ce que l’on a , c’est tout de suite les antiacides. Ma douleur est un mal intense sous les côtes et ça me fait une ceinture tout autour du corps et me donne très mal dans le dos, des gros points et j’ai eu des chaleurs la nuit et toujours mal à la tête. Que me conseillez-vous? Je suis confuse, je trouve que les médecins ne font pas vraiment leur travail, il nous des médicaments avant de savoir ce que nous avons. Il pense que j’ai peut-être des pierres et je devrai subir une écho du foi, pancréas et de la vésicule biliaire, ensuite il verront. Je ne sais plus quoi faire ou penser.

    1. Post
      Author
      Yves Martinaud

      Il est possible que vous souffriez des pierres. Avez-vous déjà subi les échos? Qu’est-ce que cela a donné comme résultats? Meilleures salutations, Yves

  2. Eric

    . Martinaud bonjour. Souffrant de rgo depuis plusieurs années, je prends des anti acide prescrit par mon médecin : prévacide, nexxium, dexilant…Je prends ces médicaments depuis plus de 5ans. Je suis en bonne forme physique, je n’ai pas de surplus de poids, par contre on m’a diagnostiqué une très légère hernie au niveau du duodénum. On m’a confirmé que je n’ai pas besoin d’opération. J’ai lu très attentivement ce que vous avez écrit sur le sujet. Très intéressant. J’ai une question pour vous. J’ai tout essayé pour tenter de cesser ces médicaments, rien à faire, je suis découragé. Voilà que j’ai trouvé un produit s’appelant HCl. Pour aider à augmenter l’acidité gastrique. Est-il contre indiqué de prendre ce supplément avec ma prise d’anti acide ?
    Merci à l’avance de votre réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *