Acides Gastriques et comment il faut les soigner

Yves Martinaud Acidité Gastrique 1 Commentaire

systeme digestif
Souffrir des acides gastriques est une affection connue encore sous le nom de dyspepsie fonctionnelle et peut se transformer en maladie si elle n’est pas prise au sérieux. L’acidité gastrique fait partie des constituants du suc gastrique et ont pour but de réduire la taille des morceaux d’aliments, de dénaturer les protéines et tuer la plupart des bactéries. Il s’agit d’une solution d’acide chlorhydrique de concentration et donc de PH variable selon la distance des repas. Ainsi, l’acide chlorhydrique détruit les micro organismes et facilite l’attaque des protéines. Il est produit par les cellules pariétales.

Les Symptomes

L’acidité gastrique en tant qu’affection de la digestion, se manifeste par une digestion difficile après un repas pris dans les conditions normales. Ce sont aussi parfois des ballonnements, des éructations et des brûlures remontant de l’estomac vers la gorge. Quelques fois, elle peut entrainer des nausées, des pertes d’appétit accompagnées de constipation ou de diarrhée. Selon les cas, ces symptômes peuvent être aggravées par des repas ou alors calmés par eux.

Les Causes

Les causes sont diverses. Elles peuvent être médicales ou exogènes.

Les causes médicales

Elles peuvent provenir d’une inflammation de l’œsophage ou de l’estomac, des lésions tumorales ou encore d’infections digestives telles que les candidoses. Lorsqu’aucune maladie n’explique l’apparition de ces signes désagréables, on parle alors de trouble fonctionnel dont on essayera de déterminer la cause.

Les causes exogènes

L’acidité gastrique ou dyspepsie fonctionnelle peut survenir à la suite d’un déséquilibre alimentaire par l’introduction de nouveaux aliments qui peuvent influencer la dynamique œsophagienne et altérer la sécrétion normale de l’estomac. L’alcool est aussi un facteur important d’agression digestive et lorsque le tabac s’y mêle, le risque augmente de manière anormale. De même, les risques de mauvaise haleine sont élevés et se traduisent par un déséquilibre sécrétoire.

Les Traitements

Le traitement médicamenteux

Se débarrasser des troubles d’acidité gastrique dépend de l’environnement personnel et socio-familial de chaque individu, ce qui veut dire que les traitements sont personnalisés et adaptés à chaque individu. Car les symptômes peuvent apparaitre à la suite de problèmes psychologiques ou affectifs. Ce traumatisme peut se compenser sur le mode digestif ou sur le mode migraineux, anxieux etc.…

Ainsi, chaque individu a un profil personnel. Chez certaines personnes, les troubles d’acidités gastriques sont mieux tolérés alors que d’autres, en revanche, aggravent ces signes par leurs comportements hypocondriaques (état du sujet en permanence inquiet pour sa santé).

Il faut donc analyser l’état psychologique du sujet dans un premier temps pour dédramatiser les problèmes digestifs. C’est la plus grande difficulté dont les médecins auront à faire face en bute à cette affection.

Ensuite quelques examens bien choisis pourront être effectués comme le bilan sanguin, la fibroscopie, et les radiographies le cas échéant pour avoir une meilleure approche de guérison. Des fois, un traitement antiacide et anti bactérien, associé à un soutien psychologique, suffit à ramener la digestion à la normale.

Toutefois…tout le monde devrait savoir, les docteurs ainsi que les  labos pharmaceutiques le traitement par médicaments n’offrent qu’une solution temproraire et qu’il ne guerissent pas les brûlures d’estomac ni le reflux gastrique. Ces médicaments masquent uniquement le problème et voilà que vous vous trouvez rapidement dans un cercle vicieux: brûlures d’estomac-médicaments-acides gastriques-reflux gastrique-brûlures d’estomac et ainsi de suite. Si vous êtes enfermé dans ce cycle, vous êtes exposé à une sévère forme de malnutrition.

Surtout les personnes du 3e âge présentent un danger. Elles risquent d’obtenir une carence en nutriments essentiels. Méfiez-vous si vous consommez des médicaments notamment Prevacid, Prisolec, Aciphex, Protonix ou encore Nexium! Il existe des solutions naturelles beaucoup plus efficaces.

Les antiacides, qui sont disponibles en vente libre, soulagent seulement les remontées acides et les brûlures d’estomac (dyspepsie). Ils sont composés de magnésium et d’aluminium qui permettent de neutraliser les acides à l’origine de l’indigestion et du reflux. En outre, les alginates de sodium permettent la formation d’une barrière protectrice le long de la paroi de l’œsophage et de l’estomac.

Prévention des troubles digestifs

Pour éviter que ces troubles d’acidités gastriques ne reviennent, il faut respecter certaines règles. Les repas copieux et trop riches sont à proscrire au profit de repas légers et fréquents. Il faut également limiter la consommation de certains aliments (produits gras) comme les fritures et les produits laitiers qui favorisent la production d’acide de l’estomac ; les boissons gazeuses qui provoquent des ballonnements, de même que les boissons alcoolisées et ceux contenant de la caféine (café, coca-cola, thé…) ou les agrumes. Il faut aussi arrêter de fumer et éviter les lieux enfumés. Boire beaucoup d’eau pour faire reculer les remontées acides et ne pas s’allonger immédiatement après les repas (attendre environ deux à trois heures).

Quelques astuces pour lutter contre les acidités gastriques

Les pommes fraîches, les bananes, les carottes, sont de bons remèdes naturels qui peuvent aider à contrôler la sécrétion d’acide gastrique dans l’estomac.jus-de-papaye

Les jus de fruits frais d’ananas (ne pas boire trop froid), ont un niveau élevé d’enzymes qui vous aideront à arrêter votre reflux acide..

Au demeurant, nous ne le dirons jamais assez, votre régime alimentaire et votre mode de vie, constituent les deux principales clés de voûte d’une santé optimale. Il est important de ne jamais perdre cette réalité de vue.

Yves MartinaudAcides Gastriques et comment il faut les soigner

Comments 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *